#instalire Instagram Photos & Videos

instalire - 2.948 posts

Top Posts

  • « Lui et quelque cent quarante autres maîtres d'école avaient été récemment façonnés en même temps dans la même fabrique, selon les mêmes principes...
  • « Lui et quelque cent quarante autres maîtres d'école avaient été récemment façonnés en même temps dans la même fabrique, selon les mêmes principes, comme autant de pieds de pianos à queue. On l'avait fait passer par une multitude infinie d'épreuves et il avait dû répondre à des montagnes de questions qui toutes étaient des casse-tête. Il savait sur le bout des doigts, de ses dix doigts glacés, l'orthographe, l'étymologie, la syntaxe, la prosodie, la biographie, l'astronomie, la géographie, la cosmographie générale, les sciences à nombres complexes, l'algèbre, l'arpentage et le nivellement des sols, la musique vocale et le dessin d'après modèle.(...) . Un peu trop savant, Mr Choakumchild ; si seulement il en avait appris un peu moins, comme il aurait été plus capable d'en enseigner davantage ! » . Après de multiples abandons de lectures, telles que "Les Jardins Statuaires" de J.Abeille, "Les Bienveillantes" de J.Littel ou encore "Le Roi Blanc" de Dragoman - comme autant de signes que je suis peut-être un peu off - j'entame la lecture de "Temps Difficiles" de C.Dickens, puisque son titre résonnait parfaitement, mais en espérant néanmoins retrouver un peu de plaisir à la lecture. . Et puis sinon, c'est pas grave, je relirai "Soie" et "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier", puisqu'il y en a dont on ne se lasse jamais ! 😁 #book #books #roman #litterature #bookstagram #booklover #bookworm #instalire #instalivre #instabook #lecture #lire #dickens #tempsdifficiles
  • 254 34 11:44 AM Sep 30, 2018
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Susanna Moore, In the cut ************************************************ Résumé en commentaire **********...
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Susanna Moore, In the cut ************************************************ Résumé en commentaire ************************************************ C'est la première fois que je lis un thriller érotique et je dois dire que j'ai plutôt apprécié ma lecture, d'ailleurs livre lu d'une traite dimanche dernier ^^ Récit du point de vue de Fiona, célibataire et professeur de littérature, elle croise un soir une jeune fille rousse en compagnie d'un homme. Cette jeune fille sera retrouvée morte qqs heures plus tard... Fiona est donc interrogée par l'inspecteur Malloy, avec qui elle va entretenir une relation disons assez intrigante, sulfureuse même ! De part ce côté érotique, l'auteure Susanna Moore, ne fait pas dans la dentelle, son récit est direct, cru... Pas de chichis !! Ça ne m'a pas dérangé au contraire, j'ai plutôt apprécié ce côté là ! Petits bémols, je me suis demandée à plusieurs reprises où voulait en venir l'auteure mais bon la fin où l'enquête s'accélère vraiment rattrape ce petit côté négatif ! En effet, pour la fin, je me suis posée beaucoup de questions, eu des soupçons sur presque tout le monde sauf sur la bonne personne ^^ et être surprise comme ça jaime bien !! Note : Ce thriller a été adapté au cinéma, À vif, réalisé par Jane Campion que je regarderai à l'occasion. Je remercie Mylène des @editions_archipel (archipoche) pour ce servive presse 😘 ***************************************** #lecture #lecturepassion #lectureaddict #lecturecompulsive #lectrice #lectriceaddict #lectricecompulsive #seriallectrice #lire #read #livre #book #ebook #liseuse #nolim #booken #instalire #instalivre #instaliseuse #blogstagram #bookstagram #blogeuselitteraire #bookstagrameuse #thrillers #polars #policiers #susannamoore #inthecut
  • 77 1 17 hours ago
  • Un superbe roman dans lequel on apprend beaucoup sur l'Histoire de la Guadeloupe, à travers le récit d'une fratrie, Antoine, Lucinde et Petit-Frère...
  • Un superbe roman dans lequel on apprend beaucoup sur l'Histoire de la Guadeloupe, à travers le récit d'une fratrie, Antoine, Lucinde et Petit-Frère qui, tour à tour, racontent à leur nièce et fille, la vie de 3 générations des famille Ezechiel et Lebecq. Un premier roman passionnant qui mérite le prix Stanislas qui a été décerné à son auteure @estellesarah2018. Un essentiel dans ma collection de romans antillais. Je retiens particulièrement cet extrait qui résume, je le trouve, parfaitement l'essence du roman : "Je me considérais comme une femme, ça oui, et comme une Guadeloupéenne, c'est-à-dire une sang-mélangė, comme eux tous, debout sur un confetti où tout le monde venait d'ailleurs et n'avait gardé qu'un peu de sang des Caraïbes, les tout premiers habitants. Ça m'eloignait définitivement de toute idée de grandeur et de pureté. Ma fierté, c'était le chemin que je menais dans la vie et que je ne devais qu'à moi-même." @edlianalevi #laouleschiensaboientparlaqueue #estellesarahbulle #editionslianalevi #litterature #litteratureantillaise #prixstanislas #lire #lecture #guadeloupe #instalivre #instalecture #instalire #bookstagram #bookaddict
  • 93 6 10:29 AM Sep 16, 2018
  • Je vais enfin vous parler de Kuru de @katiacampagne. 
Depuis le temps que je voulais le lire !!! Je me cache derrière le livre afin qu'elle ne me r...
  • Je vais enfin vous parler de Kuru de @katiacampagne. Depuis le temps que je voulais le lire !!! Je me cache derrière le livre afin qu'elle ne me reconnaisse pas. Je n'ai pas trop envie d'être contaminé. Elle est un peu barge pour avoir des idées pareilles, même si je l'aime beaucoup. Mais tu kuru comme çà ? Te mettre vite à l'abri de peur de subir mon courroux... Double jeu de mots à deux balles !!! Pan pan 😀😀😀 Katia nous concocte là un thriller fantastique qui traite du cannibalisme certes mais ce n'est pas tout. C'est aussi un polar avec des personnages qui se tiennent et une histoire captivante avec pas mal de suspense. J'adore le prologue, ça nous met tout de suite en bouche si je peux dire 😊 Double intrigue donc deux enquêtes qui finissent par se rejoindre sans parler de cette personne anonyme qui s'exprime à la première personne au cours du livre. Entre histoires familiales, virus, meurtres, ça dépote de chez dépote !!! Katia nous livre aussi quelques scènes bien remplies d'hémoglobine. Il y a du sang !!!! Et ce que j'adore aussi, je suis même fan, c'est qu'elle arrive à y glisser une certaine dose d'humour pas dégueu du tout 😜 Son écriture fluide nous envoûte pour mieux nous surprendre et nous déranger. Katia arrive aisément à mélanger les genres pour nous servir sa tambouille à manger, même si ce n'est pas toujours digeste vu ses descriptions. Une chose est sûre, on ne reste pas sur sa faim. Je ne sais pas Katia si tu envisages une suite mais j'en verrais bien une... 😉 Bon sinon ne m'invite jamais à manger chez toi hein !!! Sauf si c'est une raclette 😊 #book #books #bookstagram #bookaddict #lecture #livre #livres #lire #livraddict #livrestagram #instabook #instalire #instalivre #instalecture #bouquin #thriller #fantastique #kuru #cannibale #cannibalisme #virus #enquete #roman #katiacampagne
  • 32 9 9 hours ago

Latest Instagram Posts

  • Je vais enfin vous parler de Kuru de @katiacampagne. 
Depuis le temps que je voulais le lire !!! Je me cache derrière le livre afin qu'elle ne me r...
  • Je vais enfin vous parler de Kuru de @katiacampagne. Depuis le temps que je voulais le lire !!! Je me cache derrière le livre afin qu'elle ne me reconnaisse pas. Je n'ai pas trop envie d'être contaminé. Elle est un peu barge pour avoir des idées pareilles, même si je l'aime beaucoup. Mais tu kuru comme çà ? Te mettre vite à l'abri de peur de subir mon courroux... Double jeu de mots à deux balles !!! Pan pan 😀😀😀 Katia nous concocte là un thriller fantastique qui traite du cannibalisme certes mais ce n'est pas tout. C'est aussi un polar avec des personnages qui se tiennent et une histoire captivante avec pas mal de suspense. J'adore le prologue, ça nous met tout de suite en bouche si je peux dire 😊 Double intrigue donc deux enquêtes qui finissent par se rejoindre sans parler de cette personne anonyme qui s'exprime à la première personne au cours du livre. Entre histoires familiales, virus, meurtres, ça dépote de chez dépote !!! Katia nous livre aussi quelques scènes bien remplies d'hémoglobine. Il y a du sang !!!! Et ce que j'adore aussi, je suis même fan, c'est qu'elle arrive à y glisser une certaine dose d'humour pas dégueu du tout 😜 Son écriture fluide nous envoûte pour mieux nous surprendre et nous déranger. Katia arrive aisément à mélanger les genres pour nous servir sa tambouille à manger, même si ce n'est pas toujours digeste vu ses descriptions. Une chose est sûre, on ne reste pas sur sa faim. Je ne sais pas Katia si tu envisages une suite mais j'en verrais bien une... 😉 Bon sinon ne m'invite jamais à manger chez toi hein !!! Sauf si c'est une raclette 😊 #book #books #bookstagram #bookaddict #lecture #livre #livres #lire #livraddict #livrestagram #instabook #instalire #instalivre #instalecture #bouquin #thriller #fantastique #kuru #cannibale #cannibalisme #virus #enquete #roman #katiacampagne
  • 32 9 9 hours ago
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Susanna Moore, In the cut ************************************************ Résumé en commentaire **********...
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Susanna Moore, In the cut ************************************************ Résumé en commentaire ************************************************ C'est la première fois que je lis un thriller érotique et je dois dire que j'ai plutôt apprécié ma lecture, d'ailleurs livre lu d'une traite dimanche dernier ^^ Récit du point de vue de Fiona, célibataire et professeur de littérature, elle croise un soir une jeune fille rousse en compagnie d'un homme. Cette jeune fille sera retrouvée morte qqs heures plus tard... Fiona est donc interrogée par l'inspecteur Malloy, avec qui elle va entretenir une relation disons assez intrigante, sulfureuse même ! De part ce côté érotique, l'auteure Susanna Moore, ne fait pas dans la dentelle, son récit est direct, cru... Pas de chichis !! Ça ne m'a pas dérangé au contraire, j'ai plutôt apprécié ce côté là ! Petits bémols, je me suis demandée à plusieurs reprises où voulait en venir l'auteure mais bon la fin où l'enquête s'accélère vraiment rattrape ce petit côté négatif ! En effet, pour la fin, je me suis posée beaucoup de questions, eu des soupçons sur presque tout le monde sauf sur la bonne personne ^^ et être surprise comme ça jaime bien !! Note : Ce thriller a été adapté au cinéma, À vif, réalisé par Jane Campion que je regarderai à l'occasion. Je remercie Mylène des @editions_archipel (archipoche) pour ce servive presse 😘 ***************************************** #lecture #lecturepassion #lectureaddict #lecturecompulsive #lectrice #lectriceaddict #lectricecompulsive #seriallectrice #lire #read #livre #book #ebook #liseuse #nolim #booken #instalire #instalivre #instaliseuse #blogstagram #bookstagram #blogeuselitteraire #bookstagrameuse #thrillers #polars #policiers #susannamoore #inthecut
  • 77 1 17 hours ago
  • [ La raclette a ses raisons... ]
.
.
Joyeux mercredi! Ce soir c'est raclette entre copines. Prévue depuis deux semaines. Et une de nous devait amen...
  • [ La raclette a ses raisons... ] . . Joyeux mercredi! Ce soir c'est raclette entre copines. Prévue depuis deux semaines. Et une de nous devait amener son appareil... cette même personne a oublié ledit appareil sans lequel nulle raclette n'est possible. Faut-il vraiment que j'aille plus loin ou est-il clair pour tout le monde que je suis un boulet?! 😅 . . Ça fait un moment que je suis dans cette lecture (grâce à ma chère et tendre @mangez_des_tartes 😘) et je ne cesse de l'interrompre pour lire des romans graphiques ou d'autres romans. Pas que ça me déplaise, au contraire, ce brave Texan (Duane justement) père et grand-père d'une famille pour le moins mouvementée, décide un beau jour (ou jour funeste selon Carla, son épouse) de garer son pick-up et partir à pied s'isoler dans sa cabane devant les vastes étendues. Le calme et la réflexion auxquels Duane aspire alors est difficilement interprété par sa famille - tout comme les voisins. Entre ceux qui le soupçonnent de devenir fou et Carla qui le devine dépressif, qu'en est-il véritablement? . . Un ton humoristique qui dévoile des considérations autrement philosophiques. . . PS: je vous rassure la raclette est maintenue! 😂 on a trouvé une solution grâce à la belle femme à lunettes! @eva.dhaufayt . PS2: on me dit à l'oreillette que c'est l'anniversaire de @bonjourlanoor ❤ très joyeux anniversaire à toi ma belle! . . #duaneestdepressif #bookstagram #bookaddict #livraddict #instalire #instalivre #lire #lisez #passionlecture #lecture #lecturedujour #raclette #joyeuxanniversairesophie #goodday
  • 80 3 17 hours ago
  • Bonsoir IG 📚
.
.
J'espère que vous avez passé une bonne journée. De mon côté je travaille ma carrure de déménageuse à transporter des cartons, à l...
  • Bonsoir IG 📚 . . J'espère que vous avez passé une bonne journée. De mon côté je travaille ma carrure de déménageuse à transporter des cartons, à les vider et à les remplir de nouveau. Quand ce ne sont pas carrément les meubles que l'on transporte! Bref, la librairie se fait un petit lifting... et ça lui va si bien ❤ Ça vaut bien de se transformer en Bobette la bricoleuse pour que les bouquins soient si joliment mis en valeur. Vous viendrez voir? 😁 . . Comme vous le savez je suis dans une période pleine de phylactères, de planches et de dessins. On aura compris, je lis beaucoup de BD (ou comme on dit pour les grandes personnes des "romans graphiques"). Et je ne maîtrise pas bien les codes pour en parler... cela étant dit je ne suis pas certaine de les maîtriser non plus pour les romans. Mais je m'offre le luxe et le plaisir de partager ce que valent mes avis avec celleux qui veulent bien m'écouter. Et puis comme me l'a dit un jour quelqu'un que j'aime beaucoup: "On est qu'illégitime dans sa tête". Voilà, voilà, c'était l'instant de l'illégitime littéraire qui tente de se convaincre à coup de matraque qu'elle a son mot à dire et qu'il vaut bien celui d'un.e autre 🤗 . . Donc pour cesser de m'écarter du sujet principal "Mauvais genre" de Chloé Cruchaudet. Je vous plante le décors, Paul est amoureux de Louise, on assiste brièvement à leur phase de séduction (déjà bien entamée il est vrai). Ça m'a personnellement émue en me faisant penser à mes grands-parents maternels - les bals étant le centre névralgique des rencontres amoureuses et de l'alimentation de celles-ci). Ils se marient au même moment qu'éclate la Première Guerre mondiale et Paul est appelé dans l'enfer des tranchées. Même si l'on passe peu de temps avec lui au front les quelques scènes sont d'une violence vicieuse: on ne voit jamais les opposants, on n'entend que les tirs. On ne voit rien arriver pourtant on n'échappe pas aux conséquences. Les obus sont l'ennemi. On rencontre les gueules cassées avant qu'elles ne le deviennent et Paul va vouloir échapper à cette boucherie. Cependant les déserteurs sont destinés à la potence c'est donc terré dans une chambre d'hôtel ⤵️ [suite en commentaire]
  • 147 20 yesterday
  • ."Vois-tu, lui confia-t-il un peu comme à regret, ma mère pour moi, c´est …oh! À quoi bon, tu ne comprendras jamais. (…) J´aime ma mère, Aie! Je l´...
  • ."Vois-tu, lui confia-t-il un peu comme à regret, ma mère pour moi, c´est …oh! À quoi bon, tu ne comprendras jamais. (…) J´aime ma mère, Aie! Je l´aime comme tu ne peux pas savoir. As-tu jamais aimé quelqu´un, toi ? A la mort de mon père, j´étais âgé de quelques années seulement. Ma mère entreprit donc de m´élever. Elle y a apporté une sollicitude extrême. Elle a fait tout, m´entends-tu ? Tout ce qu´elle croyait devoir faire pour mon bien. Elle me gavait de nourriture, de bonne nourriture. Elle m´administrait un lavement toutes les semaines. Chaque soir, elle me plongeait dans une énorme marmite pleine d´eau tiède et me frottait longuement tout le corps. Trois fois par semaine, elle m´envoyait écouter les leçons du catéchiste… J´étais mieux habillé que les gosses de mon âge qui avaient leur père. Nous dormions sur des lits de bambou des deux côtés du feu que ma mère ne cessait d´attiser la nuit tandis qu´elle me racontait des fables ou me parlait de mon père, de son enfance à elle, du pays où elle était née, de ma grand-mère morte peu avant ma naissance… Certaines nuits, nous entendions hululer un hibou ou hurler un chimpanzée: je me faisais tout petit dans mon lit et ma mère en riant me disait: “ N´aie donc pas peur, fils; il ne viendra tout de même pas te chercher là, devant moi…” D´autres nuits, la pluie crépitait sur le toit , tandis que de violentes rafales balayaient la cour, agitaient les arbres là-bas derrière le village; alors , ma mère me disait: “ Mon Dieu! Écoute les mangues tomber. Un qui va être content demain, c´est toi. Pas vrai?..! Oh ! elle me corrigeait souvent et sans management. Mais le souvenir même de ces punitions me la rend encore plus chère. Tout ce qu´elle a fait pour moi, je ne l´ai deviné que ce jour où j´ai souffert pour la première fois de ma vie: ma mère était allée m´inscrire à l´école de la ville.(...) " . EZA Boto, ville cruelle . Pour moi, l'un des plus beaux texte de littérature 😍 . #EzaBoto #mongobeti #villecruelle #litterature #lectureencours #citation #quote #livre #bookstagram #auteur #author #auteurafricain #litteratureafricaine #book #citations #bookquote #instalire #instabooks #cameroun #afrique #lectureencours
  • 31 1 yesterday
  • Une lecture...intense !!! Chronique complète sur le blog : https://labibliothequedecelineblog.wordpress.com/2018/11/13/les-reveurs-isabelle-carre/ ...
  • Une lecture...intense !!! Chronique complète sur le blog : #isabellecarré #lesrêveurs #éditionsgrasset @editionsgrasset #bookstagram #bookalcoholic #booklover #bookaddict #instabook #instalivre #instaread #instalire #read #lire #bloglitteraire #blogueuselitteraire Prise au dépourvu. Certains rêvent leur vie. D’autres vivent leurs rêves. Puis, d’autres encore, font tantôt l’un tantôt l’autre.Une lecture qui m’a…déstabilisée. Isabelle Carré nous amène à petits pas, sur la pointe des pieds, telle la danseuse qu’elle rêva de devenir pendant des années, au cœur de cette famille, sa famille pas comme les autres. Y- a -t -il seulement des familles comme les autres ? Des parents hors normes aux pieds sur Terre et à la tête dans les étoiles. Deux personnes qui n’auraient peut-être jamais dû se rencontrer. Deux destins, puis cinq, qui ne tiennent qu’à un fil. Et le chaos règne année après année jusqu’à devenir un mode de vie. Une mère mentalement absente. Un père différent des autres papas ; un artiste qui ne pense qu’à la création et essaie d’assumer sa sexualité. De ce foyer » hors normes » ne pouvait en découler qu’une enfance « hors normes « . Je retrouve la délicatesse d’Isabelle Carré que je découvre en tant qu’auteure et que j’admirais déjà comme actrice. Ses mots se posent en douceur. Ils semblent effleurer le papier. Pudeur et dureté se confondent dans ce roman dans lequel elle livre un portrait familial complexe. Plusieurs passages m’ont émue, déroutée tant ils sont sombres et poignants. J’ai parfois ressenti un certain malaise tant des situations m’apparaissaient lugubres. Immédiatement, je visualisais les scènes. Ce qui n’empêche au récit d’être parsemé de fantaisie, à l’image de la famille ainsi que de sensibilité et d’originalité. Je n’en imaginais pas moins de l’auteure même si j’étais loin d’imaginer ce que fut son enfance. Un livre que j’ai lu quasiment d’une traite. Une lecture agréable mais qui, pour moi, fut difficile. Je referme ce livre, quelque peu décontenancée. D’un geste, je rabats ma veste de laine sur mon buste. J’ai froid...
  • 15 0 yesterday
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Franck Thilliez, Puzzle ********************************************** 3ème lecture du #Blacknovember termi...
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Franck Thilliez, Puzzle ********************************************** 3ème lecture du #Blacknovember terminée avec ce One shot de Franck Thilliez ************************************************ On se laisse guider par Ilan, notre personnage principal dont l'âme est complètement meurtri. Il se retrouve avec d'autres personnes dont son ex Chloé, dans un jeu "Paranoïa" qui se déroule dans un ancien hôpital psychiatrique désaffecté ! Donc aitant vous dire que l'ambiance pesante, stressante et bien présente, ne serait ce que par ce lieux !! Une histoire qui nous embarque dès le début. De l'action, des révélations, des rebondissements, du suspens qui nous empêche de lâcher ce thriller psychologique écrit avec brio !! Une écriture fluide, prenante, encore une fois Franck Thilliez à l'art de manier le récit ! Encore une excellente lecture avec Franck Thilliez, j'ai adoré ce livre malgré avoir deviné assez rapidement le fin mot de l'histoire, j'ai pris un énorme plaisir à lire ce livre surtout moi qui adore les thrillers psychologique ! Ici la psychologie est le thème principal pour mon plus grand bonheur ! Efficace, glaçant, addictif, ce huit clos est vraiment à lire ! Dans Puzzle, la frontière entre fiction et réalité est très mince ! Foncez !!! **************************************** #lecture #lecturepassion #lectureaddict #lecturecompulsive #lectrice #lectriceaddict #lectricecompulsive #seriallectrice #lire #read #livre #book #ebook #liseuse #nolim #booken #instalire #instalivre #instaliseuse #blogstagram #bookstagram #blogeuselitteraire #bookstagrameuse #thrillers #polars #policiers #puzzle #franckthilliez
  • 111 8 3 days ago
  • 2018-120: J'ai lu le tome 14 d'Agatha Raisin de M.C Beaton, septième lecture Pour le #pumpkinautumnchallenge2018 , menu Automne frissonnant, sous-c...
  • 2018-120: J'ai lu le tome 14 d'Agatha Raisin de M.C Beaton, septième lecture Pour le #pumpkinautumnchallenge2018 , menu Automne frissonnant, sous-catégorie "Le fantôme de l'apéro" (comédie horrifique). Résumé : Une vieille dame décède étrangement après avoir alerté la police de bruits étranges, chuchotis et visites spectrales dans son cottage 👻 Il n'en fallait pas moins pour que notre intrépide Miss Marple locale se lance dans l'action. Mon avis: voilà une enquête que j'ai beaucoup aimé entre fantômes, humour et enquête. Alors oui, le lecteur peut évidemment trouver des défauts à ces récits, Comme notamment quelques répétitions et des schémas qui se ressemblent. Toutefois, j'ai pris le parti de me laisser porter par les aventures d'A. Raisin et d'être une lectrice totalement passive. Et bien ça fonctionne ! Je me suis vraiment attachée à ce personnage au fort tempérament mais au cœur tendre, absolument loufoque et qui possède le don particulier de toujours se fourrer dans les ennuis. Cette enquête était vraiment plaisante à lire et j'ai apprécié cette ambiance fantomatique sous fond de trésors cachés du XVIIIeme siècle. Un petit côté historique avec sa touche de cape et d'épées qui ne peut que me séduire 😉 Une lecture détente parfaite 👌 #mcbeaton #gareauxfantomes #enquete #mcbeaton #albinmichel #livre #livres #lire #lecture #lectrice #instalivre #instalire #instalecture #livreaddict #book #books #bookstagram #booklover #bookaddict #instabook #serialbook #bookstagrammeuse #read #reads #reading #bibliotheque #bibliophile
  • 67 0 3 days ago
  • Te laisser partir de Clare Mackintosh.
✨
Je ne connaissais pas cette auteure. Je me suis arrêtée par hasard à sa hauteur lors du salon du livre Par...
  • Te laisser partir de Clare Mackintosh. ✨ Je ne connaissais pas cette auteure. Je me suis arrêtée par hasard à sa hauteur lors du salon du livre Paris 2018. Le résumé me paraissait plutôt pas mal. Je viens juste de le lire. Le sujet (un enfant meurt renversé par un chauffard qui prend la fuite) fait qu'on est assez vite à fleur de peau et qu'on est vite immergé dans l'histoire. Nous suivons les personnages, nous nous y attachons. Et viens la moitié du livre avec son retournement de situation phénoménal. Tellement énorme que je me suis dit que j'avais forcément raté quelque chose, j'étais à 2 doigts de relire quelques passages avant de comprendre que ce n'était pas une erreur de compréhension mais bien une volte face choisie par l'auteure. La deuxième moitié du livre est encore plus palpitante du coup. On n'a plus confiance en personne et en même temps on reste attachés aux personnages. ✨ Clare Mackintosh est une ancienne policière anglaise. Ceci explique l'aspect réaliste de l'enquête. Sa plume efficace alliée à cette histoire prenante fait de ce livre un excellent polar-thriller. J'ai vu qu'elle a écrit 2 autres livres. S'ils sont aussi bien que celui ci, il va y avoir quelques belles heures de lecture en perspective. . . . . #lecture #lire #instabook #instalecture #livre #bookstagram #livredepoche #livrestagram #instalire #claremackintosh #telaisserpartir @livredepoche @claremackwrites
  • 30 1 4 days ago
  • En cette période des Prix Littéraires nous avons décidé Izy, Irré et moi-même à l’unanimité d’accorder le Prix Izylit à @olivierliron 🎉 pour #eins...
  • En cette période des Prix Littéraires nous avons décidé Izy, Irré et moi-même à l’unanimité d’accorder le Prix Izylit à @olivierliron 🎉 pour #einsteinlesexeetmoi ! J’ai dévoré ce livre en une journée! J’y étais!!! Oui j’y étais sur ce plateau avec Julien Lepers! J’ai retenu mon souffle à chaque question, j’ai angoissé au « 4 à la suite »et j’ai savouré chaque victoire contre les autres mais surtout contre lui-même. J’ai lu bien plus que le récit d’une expérience formidable sur un plateau de jeu télévisé. J’ai découvert le portrait poétique, sensible, dur, doux, drôle, déroutant et percutant d’Olivier et de sa différence. Cet écrit ne tombe jamais dans le pathos ni le narcissisme. Le style est enlevé et parfois il me rappelait avec délice mes lectures de Prévert ou de Romain Garry ! Rien que ça! Olivier Liron est un poète je vous le dis! Je ne comprends pas qu’il ne soit pas davantage mis en valeur au niveau national :-) Pour l’anecdote j’ai tellement aimé cette lecture que j’ai regardé toutes les vidéos Youtube sur son passage à QPUC 😂 Si ce n’est pas déjà fait, lisez ce portrait de la différence. Il devrait circuler entre toutes les mains, il est à lui seul un hymne à la tolérance et à l’acceptation de l’autre en tant qu’individu à part entière. #insabook #instalivre #instalire #lire #bookstagram #livrestagram #bookworm #livreaddict #bookaholic #liredelivre #olivierliron #booklover #goldenretriever #jaimeleslivres #instachien
  • 151 9 4 days ago
  • Première impression sur Martin Eden de Jack London. Suite à un passage, dès la page 46. « Si elles l'avaient souvent ennuyé, lui ne s'était jamais ...
  • Première impression sur Martin Eden de Jack London. Suite à un passage, dès la page 46. « Si elles l'avaient souvent ennuyé, lui ne s'était jamais ennuyé d'elles et jamais il n'eût imaginé qu'une femme pût désirer devenir meilleure pour lui plaire. Il avait vécu dans la sublime insouciance jusqu'à aujourd'hui et il était persuadé à présent d'avoir été le jouet d'enjôleuses et d'intrigantes. C'était injuste, pour elles autant que pour lui, mais il n'était guère en état de juger et la vision de son infamie l'emplissait de honte. » Ce « mais il n'était guère en état de juger » m'a fait tiquer. L'auteur s'immisce ici dans le récit pour alors prendre le parti de son personnage, alors lui-même, et le traiter avec une poignante affection. C'est dévastant de constater à quel point il peut souhaiter être pardonné, de le regarder se tordre, pris d'incommensurables douleurs paralysantes et qu'il vous dit, presque, « regarde comme je ne suis pas mauvais, comme j'ai essayé mais ai échoué, je voudrais seulement être pardonné de toi, accepté de toi, aimé de toi. » L'empathie s'étend alors du personnage à l'auteur lui-même qui, ici, brise subtilement toute illusion romanesque, de sorte à vous appeler, et vous demande, là, de lui faire face. Probablement tétanisé à l'écriture de tels passages, il en appelle néanmoins à votre humanité. Il tremble, peut-être, et vous, alors son juge, le jugez, souverain de ce qu'il vous offre pourtant : son unique chance. Un acte, très fort, en ce qui me concerne. #london #jacklondon #nouvellelecture #roman #book #books #bookstagram #booklover #bookworm #instalire #instalivre #instabook #lecture #lire #romanesque #martineden #classique #litteratureamericaine @editionslibretto
  • 160 40 4 days ago
  • .
.
"Il y a des gens qui sont peut-être trop sensibles pour eux-mêmes. Il ne suffit pas de les aimer pour les rendre heureux. Il faudrait être capa...
  • . . "Il y a des gens qui sont peut-être trop sensibles pour eux-mêmes. Il ne suffit pas de les aimer pour les rendre heureux. Il faudrait être capable de changer le monde pour eux. Mais on ne peut pas changer le monde" À fleur de peau de Toeckey Jones. . . Je relis ce livre qui m'avait beaucoup marquée lorsque j'étais adolescente. C'est un livre qui parle d'identité. Une identité qui a été mise à mal par le régime douloureux de l'apartheid (et qui continue à l'être par toute forme d'exclusion). L'histoire de ce livre se passe en Afrique du Sud, en plein régime de ségrégation raciale. Dave et Rondha, deux personnes blanches tombent amoureux.. Mais Rondha ne comprend pas pourquoi Dave garde toujours son crane rasé? Pourquoi cache-t-il ses cheveux? . Leur histoire va virer au drame, lorsque Rondha connaîtra la vérité sur son compagnon. On aperçoit par ce livre, ce qu'a été ce régime dur qu'était l'apartheid, les souffrances endurées et surtout l'impossibilité d'être soi-même ou d'aimer qui on voulait. Ce livre m'a de nouveau bouleversée , comme lors de ma première lecture, lorsque j'étais bien plus jeune. Je le recommande. . #toeckeyjones #afleurdepeau #bookstagram #books #livre #identite #livrestagram #livre #lecture #instalire #diversite #lire #book #lecturedusoir #authorlife #livrealire #bookfan #instabook #instabooks
  • 32 2 6 days ago
  • 2018-119: J'ai lu le tome 13 d'Agatha Raisin, chantage au presbytère de M.C Beaton, lecture choisie pour le #pumpkinautumnchallenge2018 , menu auto...
  • 2018-119: J'ai lu le tome 13 d'Agatha Raisin, chantage au presbytère de M.C Beaton, lecture choisie pour le #pumpkinautumnchallenge2018 , menu automne ensorcelant, sous-catégorie "cristaux, tarot et encens" (Mystère, étrangeté). Résumé: James Lacey, époux d'Agatha, a quitté le monastère dans lequel il s'était réfugié et ne donne plus aucun signe de vie. Notre héroïne désespère jusqu'à l'arrivée au village d'un nouveau vicaire beau comme un dieu et qui sera retrouvé mort... Mon avis: Dans la même veine que les précédents tomes, le lecteur y trouve enquête loufoque et amour désespéré. La construction du récit est sur la même base et les nouveaux personnages finissent par ressembler aux anciens. L'originalité se situe le plus souvent dans la thématique de l'enquête (argent, amour, haine, vengeance etc...) Toutefois, je ne me lasse jamais de lire ces livres qui sont devenus avec le temps, cette lecture réconfortante et sans prise de tête que j'affectionne. Quand les tomes sortent, je m'empresse de les acheter, certaine de passer un bon moment 😊J'aime également beaucoup les couvertures et celle-ci est une de mes préférées. Une parenthèse drôle, reposante pour l'esprit et qui me permet de m'évader dans les Costwolds autour d'une tasse de thé 😉 #agatharaisin #mcbeaton #enquete #chantageaupresbytere #albinmichel #livre #livres #lire #lecture #lectrice #livreaddict #instalivre #instalire #instalecture #instalectrice #book #books #bookstagram #booklover #bookaddict #instabook #serialbook #bookstagrammeuse #read #reads #reading #bibliotheque #bibliophile
  • 62 0 1:27 PM Nov 7, 2018
  • 📖📖📖
Sur le blog, je vous parle du premier roman de Julie Buntin, paru chez @leseditionslabellecolere ... un coup de 💙💙💙 Dès la première ligne...
  • 📖📖📖 Sur le blog, je vous parle du premier roman de Julie Buntin, paru chez @leseditionslabellecolere ... un coup de 💙💙💙 Dès la première ligne, on sent que ce roman va nous plonger dans un tourbillon de sentiments, dans une poésie aussi douce qu’amère : « Dites-moi ce que vous ne pouvez pas oublier, et je vous dirai qui vous êtes ». Il y a quelque chose de fascinant dans la narration de ce roman, dans cette amitié intense, qui flirte avec une romance non assumée, et dans cette loyauté envers une fille morte vingt ans plus tôt. Cat a été arrachée à sa maison, a déménagé dans un endroit paumé, séparée de son père, et elle est en pleine adolescence. Elle a besoin d’une béquille, d’amour pour exister face à une mère dépassée, qui s’oublie et oublie. Marlena est là, en face d’elle, fascinante, attendrissante, drôle, dangereuse, mais présente. Trop, peut-être. C’est l’archétype de la fille que toute mère interdirait à son enfant de fréquenter… d’où l’attrait inévitable de Cat pour sa voisine… Ce voyage intérieur de Cat mérite largement le détour et la lecture. Un brin de nostalgie vous étreint aux détours de certains passages qui vous propulsent dans votre propre adolescence et à vos sentiments peut-être pas encore complètement cicatrisés. Mais guérit-on vraiment d’une amitié pareille ? d’un manque cruel ? Ce livre parlera donc à la jeune fille, l’amie, la copine d’une autre, ou celle que l’autre admirait... Julie Buntin signe là un beau roman sur les sentiments, l’amitié à la vie à la mort et le manque qui hantent toute une vie. 👏👏👏 #bookstagram #bookstagrammer #roman #servicepresse #SP #lecture #lire # #instalivre #livre #auteur #lisagiraudtaylor #ecrire #instalire #bookaddict 📚📚📚 💖 to @cackyschmidt73 for the friendship book...
  • 24 2 11:27 AM Nov 7, 2018
  • Savez-vous que la bibliothèque de Régine Deforges réunie un peu plus de 100000 ouvrages. 
Pénétrer dans la bibliothèque de Régine Deforges, c’est e...
  • Savez-vous que la bibliothèque de Régine Deforges réunie un peu plus de 100000 ouvrages. Pénétrer dans la bibliothèque de Régine Deforges, c’est entrer dans la caverne d’Ali Baba. On y découvre des œuvres de littérature du XXe, des livres des XVIIe et XIX siècle. . Régine Deforges a un goût marqué pour les livres interdits, libertins et les romans noirs. Nous publions quatre ouvrages ce trimestre. Le premier que nous vous présentons aujourd’hui est : Printemps Parfumé 🌸 Printemps parfumé est le premier roman coréen traduit en français. Ce conte fait le récit d’un mariage d’amour. Deux amants se trouvent séparés pour mieux se retrouver. Un texte d’une grande poésie accentuée par les délicates gravures que l’on retrouve tout au long du texte. ( pour les découvrir, rendez-vous en story ) Bonne lecture 💕 . #lecture #livre #lire #litterature #roman #nouveautelitteraire #reginedeforges #conte #passionsdeslivres #bibloitheque #enlibrairie #book #bookstagram #instabook #instalire
  • 59 0 10:58 AM Nov 7, 2018
  • Comment parler de Baleine, magnifique texte de Gadenne, et tenter de rendre hommage à ce qui le fait déjà, la foi ?
. 
Sur quel point faut-il insis...
  • Comment parler de Baleine, magnifique texte de Gadenne, et tenter de rendre hommage à ce qui le fait déjà, la foi ? . Sur quel point faut-il insister ? La métaphore, le style délicat et vertueux, ou encore l'amour qui se tarit sous « cet épanchement paresseux, promis aux plus belles métamorphoses » que vient par intermittences embrasser la mer ? . Mais où alors le monde se distrait de tout, aussi de cette mort qui tire un trait sur cette plage, alors que « comme les atomes : il suffit qu'il y en ait un qui éclate... » pour peut-être, et enfin, changer le monde. . Et en réalité, n'a-t-elle pas raison, Odile, d'espérer qu'un seul être puisse changer le monde ? Mais, à l'évidence, « on l'accusait volontiers d'être sensible », on ignorait que cela serait d'un si grand réconfort d'ainsi croire. « Une personne (...) nous demanda si nous avions entendu parler de la baleine. La voix était mate, un peu sourde. Il faut avouer cependant que le feu du regard nous surprit moins que la question. » Le reste laisse « triste, très triste. » Trop de beauté, trop de désarroi. #nouvelle #paulgadenne #gadenne #baleine #book #books #bookstagram #booklover #bookworm #instalire #instalivre #instabook #nouvellelecture #lecture #lire #lesinépuisables @actessud
  • 104 18 2:30 PM Nov 6, 2018
  • Lecture finie ✓
.
Salut à tous ! J'espère que vous aller bien 😊. Je sais je sais... Je suis innactif en ce moment mais je lis... When i have the t...
  • Lecture finie ✓ . Salut à tous ! J'espère que vous aller bien 😊. Je sais je sais... Je suis innactif en ce moment mais je lis... When i have the time... Et en ce moment il pleut beaucoup beaucoup donc pour faire des photos vous comprenez bref voici mon avis sur un chemin plutôt qu'un autre de Geoffrey dartoy. . Comme beaucoup de couples, Agnès et David s’étaient rencontrés au travail, devant l’ascenseur.L’amour et le désir d’enfant vont pour ainsi dire s’entrechoquer. À la première échographie, leur vie bascule. Autour du petit Louis, famille et amis vont être entraînés dans une vie tempétueuse et pleine de surprises... . Une écriture sobre et pudique face à ce drame et je trouve ça vraiment bien qu'on ne soit ni trop dans l’émotion ni trop dans l’hermétisme. Et même de par cela on est très touché, on est très pris dans l'histoire. Les pages se tournent, vite, et l'histoire malgré le drame se lit facilement sans forcément verser de larmes.[...] Un roman émouvant et avant tout humain même si d'après certaines critiques ont dit que le jargon était trop scientifique, ce qui ne m'a dérangé puisque cela rajoutait de la crédibilité à l'histoire, avec une fin avec de l'espoir. . Merci à @geoffrey_dartoy pour l'envoi de ce livre. . L'avez vous lu ? . Bonne journée Instagram ! ❤️ #lecture #lecturefinie #lire #livre #book #instalire #instabook #instalecture #instalivre #bookstagram #Bookinstagram #bookworm #bookporn #read #reading #livraddict #livrestagram #bookaddict #plaisirdelire #passionlecture #roman #drame #autoedite #geoffreydartoy #uncheminplutotquunautre
  • 135 7 7:07 PM Nov 5, 2018
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Caroline Eriksson, L'île des absents *********************************************** 2ème lecture très miti...
  • 📚📖 L E C T U R E T E R M I N E E 📖📚 Caroline Eriksson, L'île des absents *********************************************** 2ème lecture très mitigée du #Blacknovember... pourtant le résumé donnait vraiment envie ! Un résumé qui au final est pour moi assez éloigné de la réalité. Moi qui raffole des thrillers psychologiques, celui ci ne l'a vraiment pas fait. Une lecture principalement basée sur la vie de Greta et non pas sur la disparition d'Alex et Smilla.... Les 3/4 du roman sont long, ennuyant, inutile je me suis demandée pas mal de fois où voulait en venir l'auteure. Quant au dernier quart, on a enfin les "révélations" tant attendues ou pas.... car même avec ces révélations j'ai trouvé cela complètement absurde ! Et alors la fin ou la moralité, appelez cela comme vous voulez, bref on repassera !! Au final, en écrivant cette chronique je me rends compte que mon avis n'est pas mitigé par cette lecture mais qu'en réalité c'est un gros "bad" pour moi !! Rien n'aura relevé le niveau.... Que l'on soit d'accord, ceci n'est que mon simple avis !! Je ne vous direz jamais de ne pas lire tel livre psq il ne l'a pas fait avec moi ! Lisez le et vous verrez ^^ Faites vous toujours votre propre opinion :) ***************************************** #lecture #lecturepassion #lectureaddict #lecturecompulsive #lectrice #lectriceaddict #lectricecompulsive #seriallectrice #lire #read #livre #book #ebook #liseuse #nolim #booken #instalire #instalivre #instaliseuse #blogstagram #bookstagram #blogeuselitteraire #bookstagrameuse #thrillers #polars #policiers #liledesabsents #carolineeriksson
  • 100 5 9:34 AM Nov 5, 2018
  • Hello bookstagram 😍

Par mon post d'aujourd'hui, je tiens à vous partager mon amour pour l'oeuvre de Donato Carrisi, le maître du Thriller italien...
  • Hello bookstagram 😍 Par mon post d'aujourd'hui, je tiens à vous partager mon amour pour l'oeuvre de Donato Carrisi, le maître du Thriller italien 🔫 Par la même occasion, j'ai fini (enfin) Le chuchoteur que beaucoup d'entre vous connaissez, et que je ne découvre qu'après avoir lu trois autres livres de cet auteur 👮 J'ai beaucoup aimé cette lecture comme tout Donato Carrisi. J'ai quand même une petite préférence pour la série de livres autour du pénitencier Marcus (Le tribunal des âmes, Malefico, et Tenebra Roma) ✝ Ce que j'aime particulièrement chez cet auteur c'est la perception du Mal, qu'il propose aux leurs, et que ses personnages incarnent si bien... Par cette lecture j'ai également validé le menu Automne frissonnant, par la catégorie Le cri de la Banshee du #pumpkinautumnchallenge2018 🍂 D'ailleurs où en êtes vous? J'espère que votre challenge se passe bien 🍁 #plaisirdelire #instalivre #instalire #dimanchelecture #bookaddict #thrillerbooksaddict #booknerd #livrestagram #livrealire #romanpolicier
  • 50 3 5:16 PM Nov 4, 2018
  • 📚📚📚
Lorsque j’ai entrepris mon travail d’écriture sur le devoir de mémoire envers la Seconde Guerre mondiale, période qui a toujours été importa...
  • 📚📚📚 Lorsque j’ai entrepris mon travail d’écriture sur le devoir de mémoire envers la Seconde Guerre mondiale, période qui a toujours été importante et dont l’intérêt date de mon adolescence, c’est avec un grand respect et une profonde envie de faire réfléchir un tant soit peu, que j’ai rédigé ce triptyque. J’ai, alors, choisi d’évoquer les relations lors de la Seconde Guerre Mondiale par trois volets bien distincts, avec, comme seul lien, un personnage. 👉👉 Le premier volet, « Karl et Nina », paru en février 2017, évoque les relations entre la population française et les soldats allemands et, entre les français eux-mêmes ; le deuxième (Ein Brera) est centré, notamment, autour du passé d’un homme et les conséquences sur les descendants héritant de la responsabilité et la culpabilité ; enfin, pour le troisième, je suis revenue à la source en traitant de la période 1928 – 1937 en Allemagne (à paraître en 2019). Que ce soient « Karl et Nina », « Ein Brera », et le troisième, le fil rouge est sans contexte un devoir de mémoire envers une période difficile et ces relations biaisées, toujours sensibles et impactant des vies, encore de nos jours. 👉 Je vous laisse juge de la quête que mène Béatrice dans « Ein Brera » pour explorer, comprendre le passé. 📖 #bookstagram #bookstagrammer #roman #romanàparaître #instalivre #livre #auteur #nouveauroman #karletnina #einbrera #lisagiraudtaylor #ecrire #lecture #livreaddict #lire #jesuisunauteur #vismavie #devoirdemémoire #devoirdememoire #einbrerachallenge #instalire #bookaddict #promo #thebookedition @thebookedition @fannycairon_agence 📚📚📚
  • 31 0 10:46 AM Nov 4, 2018
  • Aurélie VALOGNES a romancé dans ce livre l’enfance de son père.
⛱ A Granville en 1968, Jean est un petit garçon de 6 ans qui a été confié temporair...
  • Aurélie VALOGNES a romancé dans ce livre l’enfance de son père. ⛱ A Granville en 1968, Jean est un petit garçon de 6 ans qui a été confié temporairement par sa mère, Marie, à sa grand-mère, Mémé Lucette. Marie est une jeune femme instable, sans qualification, qui étouffe en Normandie et décide d’aller réaliser ses rêves à Paris. Jean qui est un petit garçon très mature, ne vit plus que pour le moment très proche croit-il où sa mère reviendra le chercher dès qu’elle sera correctement installée. Il refuse donc entretemps de prendre ses marques et conserve toujours sa petite valise prête pour le grand jour de son départ... Mémé Lucette, veuve bourrue au grand cœur, voit sa vie bouleversée mais essaye néanmoins avec ses modestes moyens de prendre la relève du mieux qu’elle le peut auprès de son petit-fils. Petit à petit, ils s’apprivoisent, se complètent, et Jean va enfin commencer à s’épanouir et vivre une vraie vie d’enfant dans un environnement stable et aimant. 🔶️🔶️🔶️🔶️ Ce roman se passe à une époque charnière. On y aborde le thème de l’émancipation des femmes à travers le personnage en perdition de Marie qui se bat maladroitement contre la place de la femme dans la société d’alors : « Quand on est une femme, on nous autorise soir le rôle d’épouse pondeuse, soit celui de femme légère, égoïste. Tout n’est pas blanc ou noir ». C’est également l’époque ou la modernité et le confort commencent à faire leur apparition en masse dans les foyers. J’ai adoré par exemple ressentir à travers les yeux de Jean son émerveillement face aux soirées télévision chez sa tante, alors qu’il n’y a rien de plus banal pour nous aujourd’hui 😉 C'est un livre feelgood qui ne verse pas pour une fois dans le gnangnan sucré 😋 Cela m'a touché de voir l'abnégation avec laquelle cette grand-mère fait une place dans sa vie à son petit-fils, dont la candeur, les joies et les peines le rendent très attachant. Mazarine - 334 p -🏅🏅🏅 #Ilovebooks #bookstagram #livrestagram #instalire #littérature #livres #bouquins #books #booklovers #bookworms #lectures #lecturesdétente #roman #romandoudou #followbook # followbooks #ratdebibliothèque #aupetitbonheurlachance #mazarine_editions #aurelievalognes
  • 23 0 10:29 AM Nov 4, 2018
  • J’ai pas mal hésité à parler de ce livre. Or, je ne suis pas tellement mitigé, bien que je n’eus ni l’impression de perdre mon temps, ni de le rent...
  • J’ai pas mal hésité à parler de ce livre. Or, je ne suis pas tellement mitigé, bien que je n’eus ni l’impression de perdre mon temps, ni de le rentabiliser forcément. Un peu comme boire un café en compagnie d’une connaissance avec qui, tour à tour, forcer la conversation est nécessaire alors que par moments elle pique votre curiosité en citant ou référenciant quelques-uns de vos amis, ou encore des personnes que vous aimeriez connaître. Alors, cette connaissance dont la rencontre vous a été arrangée à coups d’injonctions telles que « il est vraiment intéressant et drôle » ou encore « prix bristol des lumières 2016 », souhaite vous parler d’amour, chose qui, évidemment, vous intéresse particulièrement. Ainsi, elle commence par expliquer que définir – chose en soi déjà ontologiquement complexe, dont s’occupe par ailleurs la philosophie, et voilà le domaine d’expertise de votre connaissance – l’amour est aussi complexe que définir reste complexe, bien que, elle reste persuadée qu’il « est possible d’y ajouter quelques considérations philosophiques ». Et, par ailleurs, en introduisant les uns après les autres les concepts de désir, passion et amitié ainsi qu’en jonglant d’exemple en exemple observables et véritables, elle y arrive, et vous dit : « l’amour est la fusion instable, en proportion variable, d’au moins deux des trois tendances centrifuges, l’amicale, la désirante et la passionnelle » qui ne joueraient « pas collectif », et auraient alors tendance à tirer les unes sur les autres, puisqu’elles sont des tendances, et dépendent donc autant des êtres humains impliqués que de la nature mouvante de leur relation. En y ajoutant de nombreuses métaphores, souvent sous un ton ironique, vous avouez passer un moment agréable puisque, quelque part, elle vous met là face à un observable fait. De toute manière, elle vous avait prévenu, cette « définition autorise une variation infinie des amours singulières », et elle avait raison ! Vous recommandez un café. Vous goûtez à la légèreté de saisir quelques impressions ressenties lors de vos illusions et désillusions amoureuses auxquelles vous n’aviez jamais accordé de recul, et pensez [suite 👇👇👇]
  • 109 25 3:57 PM Nov 3, 2018